Christina

Marchande de potions de la ville de Zaradene

Description:
Bio:

Aux yeux des habitants de Zaradene, Christina était une sorcière, héritière d’un savoir transmis de mère en fille de génération en génération. Bien que plusieurs se méfiaient d’elle, Christina, comme sa mère et sa grand-mère avant elle, faisait des affaires d’or avec les potions et les poisons qu’elle vendait aux habitants de la ville portuaire.

Dans les faits, Christina était une tormante envoyée sur Krynn par Hiddukel, dieu des voleurs et du mensonge, pour s’emparer des ressources laissées derrières par le défunt Ordre du sigil. Depuis près d’un siècle, Christina était installée à Zaradene au-dessus des anciens quartiers de l’Ordre, se servant de leurs artéfacts pour libérer un à un des diables qu’elle envoyait oeuvrer à travers l’Abanassinie, se servant des fruits de son commerce pour se procurer les composantes nécessaires à leur conjuration. Depuis peu, son dieu lui avait ordonné de monter une force de frappe militaire et de la tenir prête à agir à son signal. Ainsi, s’entassaient dans les souterrains de Zaradene des dizaines de diables.

Au cours de la nuit, Christina se glissait dans les rêves de ses concitoyens pour leur dérober leur énergie psychique. Au fil du temps, la tormante avait usé quelques fois de ses charmes pour soumettre un des hommes de la ville à sa volonté, et obtenir de lui un enfant. Sitôt que la fille atteignait l’âge adulte, elle faisait éliminer mari et enfant et utilisait dès lors son pouvoir de métamorphose pour se faire passer pour sa propre fille. Ce manège continuait ainsi depuis trois générations, jusqu’à ce que le dernier homme en liste eut le malheur de lui donner un garçon. Bien qu’il lui fut inutile, Christina le garda néanmoins en vie, enchaîné dans une voûte créée jadis par l’Ordre du sigil, pensant éventuellement s’en servir pour un quelconque usage.

Les plans de la diablesse furent coupés court lorsqu’un groupe d’aventuriers à la recherche des locaux de l’Ordre du sigil découvrirent ses plans et jurèrent de débarrasser la ville de toute présence diabolique. Une série de combat se solda par la mort de Christina et la fermeture de son portail.

Christina

Dragons d'un bayou perdu Borris