Les factions de Teyr

Malgré son jeune âge, Teyr n’échappe pas à la politique et aux jeux de coulisse qui affligent toutes les grandes nations de Krynn. Au sein de sa population, de nombreuses factions aux intérêts parfois contradictoires cohabitent délicatement, chacune tentant sans cesse de faire avancer ses plans aux détriments de ceux des autres.

L’armée teyrienne

Composée de plus du tiers des habitants de la nation, l’armée de Teyr est de loin le groupe le plus influant dans le pays. Dirigée par le général Slith depuis la fondation de Teyr, l’armée est optimisée pour la défense, n’ayant marché qu’une seule fois à l’extérieur des frontières de Teyr, pendant la Guerre des âmes. Loin d’être un bloc monolithique, l’armée est elle-même composée d’une multitude de factions, chacune ayant son prore ordre du jour.

Les chevaliers de Neraka

Désireux de voir tomber la nation qui s’est retournée contre eux pendant la Guerre des âmes, les chevaliers de Neraka ont envoyé quelques-uns de leurs agents infiltrer Teyr. Si la Garde d’acier suspecte plusieurs des humains de la capitale d’être des sympathisants des chevaliers noirs ou encore des chevaliers eux-mêmes, aucun n’a encore été arrêté officiellement. Les chevaliers de Neraka sont aussi engagés dans une grande campagne de propagande anti-Teyr dans l’espoir de maintenir la jeune nation dans l’isolement le plus total.

Le consortium draconien

Initié par un groupe de femelles exaspérées de voir leurs maris et leurs enfants perdre la vie sous les armes des humains des régions environnantes, ce mouvement vise à faire de Teyr une nation pour les draconiens uniquement. Le consortium croit que les tentatives d’alliances de Kang sont vouées à l’échec. Dans l’idéal, il verrait tous les représentants des autres races expulsés de Teyr par la force des armes.

Le corps teyrien des ingénieurs

Quand Kang et Slith ont choisi de séparer le pouvoir civil du militaire à Teyr, leur ancien régiment a pris la décision de se retirer complètement de l’armée pour former un corps d’ingénieur indépendant. Ce choix leur accorde beaucoup plus de liberté qu’ils n’en auraient autrement. En plus de superviser les fortifications des places-fortes de la nation, la brigade d’ingénieurs est en charge de maintenir en bon état ses routes et ses ponts et de rechercher les innovations magiques ou technologiques susceptibles de bénéficier à la nation.

Les dévots de Khellendros

Dirigées par l’aurak Herzog, les anciennes troupes du dragon bleu Khellendros continuent à vouer un culte à leur ancien maître même après sa mort et même après avoir traversé le continent pour s’établir à Teyr. Considérant les draconiens comme une race supérieure de part leurs ancêtres dragons, les dévots veulent voir Teyr devenir une nation forte capable d’imposer sa volonté aux races inférieures.

La garde royale

Sans qu’elle ne se soir jamais prononcée sur le sujet, Thesik l’aurak est vue par beaucoup comme le successeur naturel à Kang au poste de gouverneur civil de Teyr, mais certains sont plus pressés que d’autres de voir cette vision devenir réalité. Après tout, personne ne sait combien de décennies ou même de siècles Kang pourrait vivre avant de céder sa place. Pour le moment, la garde royale se contente de rehausser continuellement la popularité de Thesik dans l’espoir que Kang n’ait tôt pu tard pas d’autre choix que de lui laisser sa place.

Gott

Loin derrière le gouverneur actuel en terme de popularité, Gott est néanmoins le principal rival politique de Kang. N’ayant jamais connu le service militaire, Gott prône l’instauration d’un gouvernement démocratiquement élu. Kang se doute bien que l’armée n’accepterais jamais une telle réforme et fait tout pour discréditer Gott afin d’éviter une possible guerre civile.

La légion d’Acier

Bien que subtile, la Légion d’Acier est bien implantée dans la capitale de Teyr, avec des agents doubles dans presque toutes les autres factions. Bien qu’elle entretienne des liens étroits avec Kang lui-même, le Légion est prête à abandonner cette alliance si les politiques du gouverneur venaient à compromettre la stabilité de la région.

Les troupes de la reine

Les troupes de la reine sont formées des draconiens ayant servi sous les ordres du général aurak Maranta après l’été du Chaos. Suite à la chute de Maranta, ils sont tombés en disgrâce dans la population draconienne. Ils en veulent à Kang d’avoir usurpé le pouvoir mais, plus que tout, ils en veulent à l’aurak Thesik, la meurtrière de leur général bien aimé. Cherchant à renverser Kang et à empêcher Thesik de lui succéder, les troupes de la reine jouissent d’une certaine influence sur les militaires d’expérience qui se souviennent de l’époque où les draconiens suivaient les ordres de Sa Majesté Takhisis.

La veille d’acier

Ce groupe est composé des gardes du corps, espions et assassins directement au service du gouverneur Kang. Leur unique but est de servir et de protéger le gouvernement civil de Teyr. Il leur arrive de garder les caravanes de biens précieux de même que les membres importants du gouvernement. Ils veillent sur les rares dignitaires étrangers qui viennent séjourner à Teyr. Des agents de la veille agissent comme servants dans les repères des plus grands dragons chromatiques du continent, envoyant des rapports aussi réguliers et détaillés que possible au ministre de l’information Granak Rouge-Argent.

Les factions de Teyr

Dragons d'un bayou perdu Borris